PlayerUnknown’s Battlegrounds devient free-to-play en janvier

by Paul
0 comment

La première grande bataille royale sera encore payante pour la file d’attente classée.

Dans une bande-annonce en grande partie pré-visualisée aux Game Awards, Krafton a annoncé que PlayerUnkown’s Battlegrounds adoptera un modèle free-to-play à partir du 12 janvier.

Jusqu’à présent, PUBG était un achat à 30 dollars, une exception notable dans un genre dominé par les jeux free-to-play comme Apex Legends et Fortnite. Bien qu’il reste populaire, il fut un temps où PUBG était le jeu de bataille royale. Cette omniprésence n’est plus qu’un lointain souvenir, et même le succès précoce de PUBG fait pâle figure face au mastodonte Fortnite, qui domine les cours d’école. En supprimant le coût d’admission, Krafton pourrait rattraper une partie de son retard.

Si vous avez déjà payé le prix fort pour PUBG, n’ayez crainte. En plus des cosmétiques freemium de type « founder’s edition » auxquels on peut s’attendre, les types de jeu classés et personnalisés resteront enfermés derrière un paywall à 13 $, une décision frugale mais qui permettra également de lutter contre les tricheurs qui tentent d’éviter les bannissements. Créer un nouveau compte pour contourner une suspension est beaucoup moins attrayant si cela coûte 13 dollars. Pour ce qui est de la monétisation supplémentaire, le potentiel de nouvelles housses en cuir tactique et de skins de fusils d’assaut aux couleurs vives est insoupçonnable !
Une base de joueurs élargie devrait être bénéfique pour les fans de PUBG ainsi que pour ses développeurs, en injectant une nouvelle vie dans ce jeu de bataille royale unique, simulationniste et impitoyable. PUBG est à la base du succès et de l’identité de Krafton, mais l’annonce fait également suite à la sortie de leur jeu le plus récent, Thunder Tier One, un jeu de tir  » tactique  » top-down à l’esthétique similaire à PUBG.

You may also like

Leave a Comment