Riot prévoit d’améliorer Gwen, Olaf, Kai’Sa, Varus et Pyke dans le patch 11.24b de League

by Michael
0 comment

L’année touche enfin à sa fin, tout comme les mises à jour bihebdomadaires de League of Legends de Riot Games. Mais avant de célébrer les fêtes, les développeurs ont préparé un dernier micropatch que les invocateurs pourront essayer avant l’arrivée de 2022.

Dans le Patch 11.24b, Riot Phlox a décrit certaines des cibles de la mise à jour, y compris une poignée de champions qui recevront quelques buffs. Presque tous les choix dans les notes ont été des choix premium à la fois dans la file d’attente solo et sur la scène compétitive, et ils pourraient voir encore plus de temps de jeu dans un avenir proche.

Par exemple, Kai’Sa et Varus bénéficient tous deux de quelques ajustements après avoir été deux des choix les plus contestés dans la voie du bas. Kai’Sa avait la plus forte présence de pick-ban de tous les champions AD carry du monde pendant la saison 11, à 50 %. Elle a également été la championne la plus jouée chez les pros avec 2 589 parties, selon les statistiques de Games of Legends.

Varus, quant à lui, est arrivé en deuxième position parmi les ADC avec un taux de pick-ban de 34 %. Il n’a pas été joué autant que Kai’Sa, mais il a tout de même eu un impact énorme sur la scène professionnelle et le classement.

Certains ne seront peut-être pas ravis de voir Olaf sur la liste des buffs, car il a été une menace toute l’année pour les joueurs professionnels comme pour les joueurs occasionnels. Nombreux sont ceux qui ont ressenti la colère de ce barbare en colère sur scène, ce qui lui a valu d’être le neuvième champion le plus banni en jeu pro l’année dernière, selon gol.gg. Sa rapidité de jonction, sa puissance d’escarmouche et sa capacité à ignorer les contrôles de foule dans les combats d’équipe ultérieurs en ont fait un choix facile pour tout jungler.

Gwen, l’un des tout nouveaux champions de la Ligue, a suscité beaucoup d’attention dès le départ grâce à sa conception simple mais puissante. La plupart des équipes ne voulaient pas faire face à ses dégâts massifs et à sa capacité Brume sacrée qui l’immunise à tous les CC et dégâts. Elle était le septième champion le plus banni en 2021, et elle a tout de même obtenu un taux de victoire respectable de 54 %.

Enfin, Pyke reçoit des buffs après avoir disparu de la méta. Il n’a été joué que 111 fois en 2021, mais il peut encore avoir un impact dans les bonnes mains. Il peut trouver des picks avec une Brochette d’os bien placée, changer le cours du jeu avec son étourdissement Phantom Undertow, et balayer un combat d’équipe avec sa capacité ultime.

Si vous craignez que des améliorations majeures soient envoyées avant le début de la nouvelle année, ne vous inquiétez pas trop. Puisqu’il s’agit d’un micropatch, les changements majeurs ne devraient pas arriver avant la première vraie mise à jour du mois prochain.

You may also like

Leave a Comment